Save the date : Replay ! Dakar 66 – 22/25 sept à Paris

Enregistrement du colloque du festival, Dakar 1966. Fonds Panafest Archive/musée du quai Branly-Jacques Chirac

Replay ! Dakar 66 est un événement qui se déroule du 22 au 25 septembre au musée du quai Branly – Jacques Chirac, salle de cinéma. Gratuit, sans réservation.

Dédié aux archives audiovisuelles du Festival mondial des arts nègres, il propose un programme de présentations des institutions et de travaux qui participent à l’étude, la conservation et la réactivation ces archives : recherche, création, programmation.

Il s’agit de la première semaine de restitution du projet FMAN  « Pour un partage des archives : le premier festival mondial des arts nègres, Dakar 1966 ». Un projet du Labex Les passés dans le présent, coordonné par la médiathèque du musée du quai Branly-Jacques Chirac.

Programmation prévisionnelle de la semaine :

22 sept. 10h-18h Journée d’étude : Les archives radiophoniques :  nouvelles sources pour une histoire culturelle du continent africain

23 sept. 9h30-17h30 Journée d’étude : Les archives cinématographiques

23-25 sept. Cycle cinéma : Regards sur la sélection de 1966

La semaine sera précédée par une émission spéciale Néo Géo sur Radio Nova le dimanche 19 septembre de 9h à midi.

L’ensemble de l’événement est retransmis en direct sur la chaîne Youtube du musée et les films du cycle cinéma sont accessibles gratuitement, depuis la France et le Sénégal, sur FestivalScope du mercredi 22 au dimanche 26 septembre 2021.

Reconstitution visuelle de peintures depuis des archives sonores, Maëlys Soulat

Interprétation personnelle de l’œuvre La maternité de l’artiste Guy-Léon Fylla

Le projet proposé est né de l’archive répertoriée sous le titre « Guy-Léon FYLLA : le Congo-Brazzaville au festival mondial des arts nègres, Dakar 1966« . Dans cet enregistrement audio, certaines peintures de l’artiste Guy-Léon Fylla y sont décrites de manière suffisamment précise pour que l’on soit en mesure de les imaginer. Face à la frustration de ne pouvoir accéder aux tableaux eux-mêmes, un projet de reconstitution visuelle à partir de cette archive est né.

Maëlys Soulat

Voir : Reconstitution visuelle de peintures depuis des archives sonores

Réflexions autour de Chaka, Willéna Kanor et Svetlana Kuleshova

A l’occasion de ce workshop dédié à la réactivation d’archives autour du Festival Mondial des Arts Nègres de 1966, nous avons découvert une adaptation de la pièce de théâtre « La mort de Chaka » de Seydou Badian Kouyaté. Nous avons jugé intéressant de travailler autour de de ce personnage et d’étudier l’engouement qu’il a suscité. La pièce a été bien reçue par le public et démontrait la volonté de briser cette image du congolais rebelle, cannibale, et d’individu qui passe son temps à tuer et à ne donner aucun intérêt à la culture. Le fait que ce personnage aussi complexe soit présenté pour le festival devient une question intéressante et intrigante car elle est double. Il y a à la fois le besoin de montrer cette image du congolais cultivé mais aussi celui de montrer une version plus humaine de Chaka, le roi zoulou.
A partir de cette idée de changement, de transformation de ce conte-histoire, nous avons donc entrepris de retracer le parcours de ce personnage historique.

Willéna Kanor & Svetlana Kuleshova

Lire : Réflexions autour de l’utilisation ou de la réutilisation d’un personnage de la culture africaine : Chaka, un roi zoulou

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search