Faire parler la panthère – Bribes de Christian Lattier, Garance Nyssen

« Orchidée », Christian Lattier, 1962. Vue de l’exposition Tendances et Confrontations, Palais de Justice, Dakar 1966, Fonds Panafest Archive/musée du quai Branly-Jacques Chirac

La notice « PHD86071321 : Le Grand Prix des arts plastiques » m’a plongée dans un moment choisi de l’exposition d’art contemporain Tendances et Confrontations. Celle-ci s’est tenue au Palais de Justice pendant le Festival des Arts Nègres de Dakar en 1966. Plus précisément, cet enregistrement conservé par l’Institut national d’audiovisuel (INA) fait revivre la voix de l’artiste d’origine ivoirienne Christian Lattier. 

Cette archive audio dure environ vingt minutes, ce qui est beaucoup et peu à la fois. Beaucoup parce que celleux qui ont déjà eu l’opportunité de travailler à partir de ce type de document connaissent l’émotion provoquée par l’écoute de voix maintenant éteintes. Entendre un artiste parler de ses œuvres est aussi d’une importance majeure pour celleux qui s’intéressent aujourd’hui à son travail. L’exposition d’art contemporain du FMAN semble, de plus, avoir été peu couverte à l’époque. Cet enregistrement est donc visiblement d’autant plus important qu’il informe un moment moins connu du festival. Vingt minutes, c’est aussi trop peu, parce que la carrière artistique de Christian Lattier ne peut définitivement pas être résumée aussi vite. Rappelons d’ailleurs dès à présent que sa présence au festival marque un tournant dans son parcours professionnel et sa vie personnelle. L’après FMAN, c’est en effet le retour définitif en Côte-d’Ivoire pour Lattier, son pays d’origine.

L’un des buts de ce séminaire était d’entendre à nouveau ces archives audio captées pendant le festival, de les indexer, de les confronter et de les recontextualiser. Plus largement, ce projet autour des archives du FMAN souhaite améliorer leur visibilité, retrouver les contextes et les histoires locales, plus discrètes, qui se sont déroulées à cette occasion. Ainsi, il s’agit aussi de faire émerger des personnalités ou des événements ayant subi l’amnésie du temps qui passe. Christian Lattier n’a, certes, jamais vraiment été victime de cette invisibilisation et a toujours été reconnu comme un artiste important. Cette archive est donc plutôt une occasion pour revenir sur quelques éléments de sa biographie et faire ainsi écho au projet d’Encyclopédie de ce carnet Hypothèses. 

Mettons nous à la place du journaliste et introduisons nous dans ses notes imaginaires. En partant des questions qu’il pose à Lattier et des réponses de ce dernier, je propose de revenir plus en détails sur quelques éléments de la carrière de cet important artiste ivoirien

Garance Nyssen

Voir : Faire parler la panthère – Bribes de Christian Lattier


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Diane Turquety (30 avril 2021). Faire parler la panthère – Bribes de Christian Lattier, Garance Nyssen. Festival mondial des arts nègres, Dakar 1966. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/os4b


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.